Jean Claude KIBALA
Jean Claude KIBALA

Le Ministre Jean-Claude Kibala s'est rendu à Paris(Rénover la fonction publique)...

Le Ministre Jean-Claude Kibala s'est rendu à Paris(Rénover la fonction publique)...


Accompagnée par la France depuis 2010, la préparation de la réforme de la fonction publique s’est accélérée entre le 19 et le 25 novembre 2012, avec la visite en France du Ministre responsable de ce portefeuille, M. Jean-Claude Kibala. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de coopération franco-congolais AMECO, et en compagnie de Mme Godelive-Elisabeth Lonji, directrice de cabinet, de M.


Michel Lodama – conseiller en charge des Partenaires et de M. François Béhue – expert technique international de la coopération française placé comme conseiller pour la modernisation de l’État, le Ministre a pu découvrir différents aspects de la réforme mise en place en France.


Le gouvernement français a choisi de privilégier une coordination interministérielle au plus haut niveau de l’État et une équipe réduite et flexible, tout en intégrant les fonctionnaires et les citoyens grâce à des sondages réguliers.

Des tableaux de bord et des graphiques simples permettent à la fois de suivre l’exécution de la réforme et de communiquer sur les actions entreprises. La mise en œuvre de la réforme est gérée en direct par les ministères, en même temps que l’innovation des services publics.


Pendant ce voyage, les autorités françaises ont réitéré leur appui à la RDC en particulier en ce qui concerne la mise à disposition d’experts dans les secteurs suivants :


  • la formation des fonctionnaires (avec l’implication de l’ENA et d’autres centres d’expertise professionnelle tels que les IRA, le CNFPT et l’INET) ;
    le cadre juridique, le système de retraite, la politique salariale de la fonction publique, la réorganisation des services publics.


Le Ministre a également pu visiter l’ENA à Strasbourg et ainsi mesurer ce qu’est une vraie école professionnelle d’administration.

La France se dit désormais prête à lancer la suite des opérations pour la création de l’ENA congolaise et notamment la formation des enseignants et l’élaboration des programmes. Objectif : une première promotion d’énarques congolais recrutée fin 2013.

François Béhue

 



Avez-vous un commentaire ?


Les champs obligatoires sont indiqués avec *